La cape ...

Publié le par Aurélie

La cape ...
La cape ...

Une cape ... cela fait longtemps que j'en rêve! Des années que j'observe, collectionne les photos. Des années que j'ai envie de copier les modèle d'Yves Saint Laurent ou de Nina Ricci.

La cape ...

Cela fait des années aussi que je recueille les patrons.

Il y a d'abord eu celui de Prima, par Burda, un "Vogue vintage" qui n'est plus distribué, plusieurs patrons Burda et celui de Citronille.

Il a ensuite fallu chercher le tissu: souple mais avec une certaine tenue pour un joli tombé, d'une couleur qui se prête à ce type de vêtement.

J'ai trouvé un beau drap de laine bordeaux il y a quelques mois, assez léger mais pas trop souple. J'ai également déniché dans la même boutique une doublure parfaitement assortie au lainage.

L'envers du travail: doublure et parementure d'ouverture.

L'envers du travail: doublure et parementure d'ouverture.

La cape ...

Mais restait à choisir le modèle: un modèle sophistiqué? avec capuche? ample? Quelle longueur? J'ai finalement opté pour la solution la plus épurée, minimaliste et sans capuche, et donc pour le premier patron, celui de Prima.

Le modèle est très simple: une pièce pour le devant, incluant la parementure, une autre pour le dos et enfin les parementures des ouvertures et de l'encolure dos. Il nécessite cependant au moins 2m de tissu car les pièces sont larges, même s'il y en a peu.

La cape ...

Le patron est pensé pour des femmes plus grandes que moi, mais je n'ai pas modifié la longueur car je voulais une cape assez longue. Au final, la longueur me convient, mais j'aurais dû remonter les ouvertures (dont l'emplacement est commun à toutes les tailles) de 5cm pour rendre le vêtement plus confortable.

La cape ...

La cape est légèrement plus longue dans le dos, ce qui est est agréable et, je trouve, plutôt joli.

Enfin, je voulais mettre des boutons recouverts pour accentuer le côté minimaliste de cette cape. Là encore, le blog sb créations m'a été très utile, puisque j'y ai trouvé l'adresse de "Mireille boutonnière". Les boutons ont été faits à la minute pour 50 cent l'unité!

La cape ...

En dépit du léger désagrément des ouvertures un peu basses, je me réjouis d'avance de porter ce vêtement!

Au prix de 15 euro le mètre pour le lainage et de 5 euro le mètre pour la doublure, et si j'ajoute les boutons, le fil, etc., cette cape m'a finalement coûté aux environs de 45 euro.

Cape transparente Burberry

Cape transparente Burberry

Et surtout, j'ai enfin fait une cape, parfaite contre les giboulées de mars! J'ai bien envie d'en faire une deuxième, bleu nuit, vert eau, rose ..., et avec capuche, ou alors en coton imperméable. Mais est-il bien raisonnable d'avoir deux capes dans sa gade-robe? D'autant plus que je viens juste de me faire une veste de mi-saison!

Publié dans Couture

Commenter cet article