Le Victoria Blazer... Juste une veste kimono?

Publié le par Aurélie

Le Victoria Blazer... Juste une veste kimono?

Du temps où Christian Dior régnait sans partage, ou presque, sur la mode parisienne, la répartition des volumes sur la silhouette changeait sans cesse. Aux lignes "en huit" et "Corolle" des débuts succèdent la ligne "haricot vert" ( ou en "H") en 1954, celles en "Y", en "X", etc.

Dior crée la nécessité du changement, accélère le rythme de la mode dans les années d'après-guerre. Ses modèles sont ainsi d'abord arborés par les femmes de la haute société parisienne et médiatisés par les revues et les actualités cinématographiques, ils inspirent ensuite rapidement les couturières de province et sont alors portés par les femmes de notables, avant que les modèles ne se démocratisent ... et perdent de leur nouveauté, de leur intérêt.

Le Victoria Blazer... Juste une veste kimono?

De la même manière, depuis quelques saisons, les volumes des manteaux, vestes, pardessus s''élargissent, les épaules dégoulinent, les cols s'étalent ... Le tout avec un petit côté masculin, "boyish" disent les magazines. Les marques de prêt à porter de luxe en ont proposé de multiples variations, les femmes à la mode les ont baladés d'événements mondains en vernissages et les blogueuses s'en sont fait le relais. Finalement, les enseignes de "fast fashion" en ont proposé des variantes et les revues grand public ont expliqué comment les porter...

Le Victoria Blazer... Juste une veste kimono?

Ce n'est donc plus une tendance d'avant-garde, et on a vu des manteaux "boyfriend oversize" chez toutes les enseignes de "fast fashion" ou de vente à distance pour l'hiver 2013. On est même sans doute dans la phase descendante de cette mode.

Mais lorsque j'ai cherché que faire de ce coupon de lainage, j'ai bien dû me rendre à l'évidence: ma collection de patrons de vestes et manteaux, sauf à adopter un look résolument "vintage" est dépassée! Trop d'épaulettes, des volumes placés au mauvais endroit, la forme des manches à revoir ...

Je me suis donc mise en quête d'un patron qui me permettrait d'actualiser un peu ma collection et ma garde-robe.

Le Victoria Blazer... Juste une veste kimono?

J'ai tout d'abord jeté mon dévolu sur le manteau Gérard de République du Chiffon... Mais il s'agit d'un patron à télécharger et je n'avais pas le courage de passer du temps à imprimer, puis coller les feuilles ensemble pour, enfin, découper le patron.

Par ailleurs - je veux bien admettre qu'il s'agit sans doute d'une certaine forme de snobisme - je ne souhaitais pas non plus coudre en 2015 le manteau que tout le monde avait déjà sur le dos depuis au moins 2013!

C'est ainsi qu'emballée par une première réalisation d'après un patron By Hand London, la robe "Kim", j'ai décidé de faire leur "Victoria Blazer", d'allure légèrement ample, un peu masculin, tout en restant dans la mesure et les volumes qui me convenaient.

Le Victoria Blazer... Juste une veste kimono?

Il s'agit d'une veste, doublée, plutôt qu'un manteau. By Hand London propose toutefois sur son site une adaptation du patron pour l'hiver. Comme pour le patron de la Kim Dress, l'emballage est soigné, moderne et le modèle y est représenté par un dessin.

Le patron à peine déballé, j'ai été confrontée à ma première surprise: aucune fermeture de la veste n'est prévue! Par de boutons, d'agrafes ou de fermeture à glissière, rien. Un peu étonnée, même pour un patron estival, j'ajoute une petite valeur de croisure et prévois de mettre des agrafes pour que cet ajout reste discret.

Comme pour la Kim Dress, le patron est très simple, facile à couper et à coudre, les valeurs de couture étant comprises. Le patron est doublé ... enfin, le buste seulement, pas les manches. Cette fois également, je suis surprise: il me semble que justement la doublure des manches, de préférence dans un tissus glissant, permet de mieux enfiler la veste et de s'y mouvoir sans être gênée. J'ai donc décidé de doubler également les manches pour rendre la veste plus confortable.

Enfin, j'ai également apporté un légère modification aux manches, qui enlève peut-être un certain cachet au modèle: j'ai transformé les manches trois-quart à revers en simples manches longues. Même la mi-saison est fraîche, par ici!

Le Victoria Blazer... Juste une veste kimono?

Qu'en est-il finalement de ce Victoria Blazer?

Je suis assez satisfaite du tomber du vêtement, de son volume discret. J'aime bien le petit col droit, étroit et peu apprêté.

Enfin, il s'agit d'une couture rapide et simple: il n'y a pas d'épaulettes ni de Vlieseline pour le col. Par ailleurs, les différentes étapes du montage sont bien expliquées dans le livret, et illustrées par des schémas. Un sew along détaillé est également proposé sur le site de By Hand London. C'est sans doute, en plus de la modernité de leurs patrons, la principale valeur ajoutée de ces marques indépendantes de patrons.

Toutefois, le patron me semble assez onéreux (20€) pour une simple veste de type kimono, bien qu'actualisé. Un patron de ce type (du moins un schéma) est déjà dans le Larousse ménager de 1954!

Par ailleurs, le col reste un peu trop mou à mon goût et gagnerait à être renforcé. Et la valeur de croisure que j'ai ajoutée n'est pas suffisante pour que la veste ferme harmonieusement.

Enfin, je ne suis pas tout à fait convaincue par le rendu de ce tissu qui m'avait pourtant beaucoup plu. Il me semble faire un peu "vieillot" sur ce modèle ...

Quant au patron Gérard de République du Chiffon, il est fort peu probable que je l'achète maintenant que j'ai vu un patron proche dans le numéro de février du magazine Burda.

Reste à le décalquer, malgré tout!

Le Victoria Blazer... Juste une veste kimono?

Pour finir, si l'on ne compte pas l'achat du patron, la réalisation de cette veste m'aura coûté aux environs de 20€ et seulement quelques heures de travail.

1.40m de lainage à 6€/m

1.40m de doublure: 9.15€

Bobine de fil: 3€

Les couleurs du tissu, qui ne sont pas celles que j'ai l'habitude de porter, s'accordent finalement assez bien à mes dernières réalisations, la blouse Billie et le Trendy châle.

Je progresse donc dans la construction d'une garde-robe cohérente!

Publié dans couture

Commenter cet article

Olivia 13/02/2015 22:55

Merci pour cette revue de patron très détaillée !

Aurélie 14/02/2015 13:00

Merci beaucoup! Je me suis dit qu'à rendre compte d'un patron, autant que ce soit utile à d'autres.