Mignonne, allons voir si la rose ...

Publié le par Aurélie

Mignonne, allons voir si la rose ...

Adolescente, lorsque j'ai découvert Ronsard au lycée, je ne l'ai pas aimé. J'ai trouvé sa poésie très belle, mais elle ne me semblait tendre que vers un seul but, somme toute assez trivial ... Et puis, j'ai changé d'avis. Et cette rose mignonne m'évoque désormais avant tout le temps qui passe, les saisons, le début de l'automne surtout où les dernières roses disparaissent des

jardins.

Alors, bien sûr, la saison actuelle et le nom du modèle que je viens de coudre, la robe Rosa, de La Maison Victor d'avril 2015, ont rappelé cette ode à mon souvenir.

Mignonne, allons voir si la rose ...

Une fois encore, le projet est parti de l'étoffe. J'avais un molleton de coton bleu rayé, très doux et souple, avec lequel je souhaitais faire une robe pour la saison automnale, une robe simple et confortable, une robe-doudou. Je ne voulais pas utiliser de nouveau le patron du Confortable de MLM Patrons même si je porte volontiers la robe que je me suis déjà faite sur ce modèle pour éviter d'avoir deux pièces très similaires dans mon armoire (même coloris, même type de tissu, même modèle).

Le modèle du magazine est réalisé dans un mélange de laine et de viscose mais il est précisé qu'il est possible de le faire en "tricot", seulement les finitions seraient sans doute moins belles. Je ne me suis donc pas interrogée outre mesure sur le rendu final.

Mignonne, allons voir si la rose ...

Rosa est une robe légèrement boule, avec une encolure en V au devant et au dos et des manches courtes. J'ai, dès le départ, apporté quelques modifications de détail au modèle : j'ai allongé les manches, supprimé la fermeture à glissière du dos, inutile avec du molleton, et comme je ne souhaitais pas la doubler, j'ai fait une parementure pour l'encolure. J'ai également supprimé les poches, craignant qu'elles ne nuisent au tomber de la robe dans ce tissu. J'ai hésité à restreindre le décolleté de l'encolure et, pour une robe automnale, j'aurais dû le faire : il descend trop bas à mon goût.

Le patron est composé de peu de pièces : un devant, un dos, le fond de poche et les manches. Le relever a toutefois été rendu un peu pénible par l'idée saugrenue de l'imprimer en bleu sur fond bleu et par les raccords à faire.

Monter ce modèle a été d'une facilité enfantine, cela d'autant plus que je n'avais pas de fermeture à mettre et que j'avais donc placé le milieu dos au pli pour éviter une couture. J'ai également bien pris garde à raccorder les rayures sur la couture de côté.

Robe Rosa : une encolure un peu basse

Robe Rosa : une encolure un peu basse

Pourtant, l'histoire de cette rose est celle d'un échec. Faute d'avoir choisi le bon modèle pour le bon tissu, je me retrouve avec une robe-sac plutôt qu'une robe-boule, au tomber mou plutôt que souple, à l'encolure qui a tendance à s'échancrer toujours plus au cours de la journée, effet de la chaleur du corps sur la souplesse du tissu.

Bref, cette robe est effectivement confortable, le tissu est très agréable à porter, mais elle n'est pas du tout seyante. A tel point que j'envisage de couper dans le vif et de la réduire à un simple sweat-shirt.

Malgré tout, ce modèle mérite qu'on lui accorde une autre chance, mais dans un matériau avec plus de tenue!

Laissons les derniers mots à Ronsard, car il serait dommage de rester sur un semi-échec.

Mignonne, allons voir si la rose...

Mignonne, allons voir si la rose

Qui ce matin avait déclose

Sa robe de pourpre au soleil,

A point perdu cette vêprée,

Les plis de sa robe pourprée,

Et son teint au vôtre pareil.

Las ! Voyez comme en peu d'espace,

Mignonne, elle a dessus la place,

Las, las ! Ses beautés laissé choir !

Ô vraiment marâtre Nature,

Puis qu'une telle fleur ne dure

Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,

Tandis que votre âge fleuronne

En sa plus verte nouveauté,

Cueillez, cueillez votre jeunesse

Comme à cette fleur, la vieillesse

Fera ternir votre beauté.

Odes, 1524

Rosa: robe-boule ou robe-pull?

Rosa: robe-boule ou robe-pull?

Robe Rosa, La Maison Victor, avr. 2015

- 1,50 m de molleton de coton: 13,75€

- Fil assorti : 1/2€

Publié dans couture

Commenter cet article

anne-f 20/10/2015 10:54

Elle a l'air bien confortable en tout cas, et le tissu est très joli.

Aurélie 21/10/2015 09:53

Elle l'est et elle est finalement assez jolie ... mais ce n'est pas le rendu que je voulais!