Apprendre à tricoter avec Craftsy: Knit Lab with Stefanie Japel

Publié le par Aurélie

Entre le tricot et moi, il y a une longue histoire de frustrations et de désamour. J'ai en effet manié mes premières aiguilles à tricoter à l'adolescence, mais pour un résultat plutôt décevant. Il me faut bien admettre également qu'en plus des trous et des mailles irrégulières, la piètre qualité des matériaux que j'utilisais a contribué à mon peu d'attrait pour le tricot.

J'ai pourtant fait un nouvel effort pour apprendre à tricoter il y a quelques années, au moment où je me mettais également à la couture. J'ai ainsi acheté un kit Fifi Chachnil pour Bergère de France, que je ne suis jamais parvenue à réaliser: un point fantaisie que je ne comprenais pas, une laine douce mais duveteuse, que je trouvais difficile à tricoter et ... mon manque de patience et de conseils appropriés sont venus rapidement à bout de ma bonne volonté.

C'est finalement l'année dernière que je me suis vraiment mise à tricoter, débutant par des projets très simples où le point mousse et le point de riz étaient à l'honneur. Il y a d'abord eu le trendy châle en laine tornade d'après le patron de Mlle Sophie, puis la veste Celine de la Maison Victor, qui m'a donné bien du travail et, enfin mon écharpe de style Bompard.

Cet été pourtant, en voulant tricoter de la layette, j'ai pris conscience du fait que j'étais parvenue à un palier, quant à ma maîtrise des aiguilles à tricoter, que je ne parvenais pas à dépasser seule.

Apprendre à tricoter avec Craftsy: Knit Lab with Stefanie Japel

J'en étais là de mes réflexions lorsqu'une promotion sur Craftsy a été l'occasion d'essayer de dépasser mon niveau et mes frustrations grâce à un cours en ligne.

Crafsty est une plateforme qui propose, en premier lieu des cours dans différents domaines de travaux manuels et de l'artisanat domestique: cuisine, jardinage, couture, tricot, dessin, etc. Ces cours sont proposés, en anglais, par des instructeurs professionnels ou des designers, pour un prix variant de 15 à 40€ pour la plupart.

Le cours est composé de plusieurs heures de vidéos d'enseignement et accompagné de diverses annexes: lexique, patrons, bonus variés.

En plus des cours, Craftsy vend également différents kits et du matériel (laines, tissus, etc.)

Qu'en est-il donc de Knit Lab avec Stefanie Japel?

Il s'agit d'un cours pour grands débutants en tricot. Ce n'était pas tout à fait ma situation mais les cours de niveau "intermédiaire" me semblaient trop avancé pour moi et je ressentais le besoin, moi qui avait appris le tricot tant bien que mal sur le tas, de conforter mes techniques de bases.

Stefanie Japel propose, à travers la réalisation d'un tour de cou (Keyhole Scarf) en point mousse et en dentelle, d'acquérir l'essentiel des techniques de base du tricot, afin de parvenir à une certaine autonomie et de pouvoir se lancer dans la réalisation de projets simples.

"Lacy Keyhole Scarf" - Knit Lab avec Stefanie Japel sur Craftsy

"Lacy Keyhole Scarf" - Knit Lab avec Stefanie Japel sur Craftsy

Le cours se veut donc assez complet et est divisé en chapitres. Cela permet de se repérer rapidement dans la progression, de revenir en arrière ou au contraire de passer ce qui concerne des points que l'on maîtrise déjà. Il est également possible d'ajouter des "marqueurs" pour retrouver plus facilement un moment de la vidéo, d'ajouter ses propres notes ou de lire le texte du cours en même temps qu'on l'entend dans la vidéo.

Les premières leçons sont consacrées au matériel de base du tricot, avec présentation des différents types de laine et de leur rendu, ainsi que des aiguilles.

Vient ensuite la démonstration du point jersey et de ses variantes (jersey envers et point mousse). La vidéo est bien centrée sur les mains de Stefanie Japel et il est aisé de distinguer le geste exact à réaliser pour tricoter correctement le point. Il est d'autant plus aisé d'acquérir la maîtrise du point que la séquence peut être repassée autant de fois que nécessaire.

Une fois le point compris, on passe à la réalisation pas-à-pas de la petite écharpe. Diverses techniques sont ainsi progressivement expliquée et démontrées:

1) Lecture d'un patron simple. Et je dois dire pour avoir déjà tenté de comprendre les patrons Phildar ou Bergère de France que la réputation de clarté des patrons anglo-saxon ne paraît pas usurpée!

2) Point mousse, pour le corps de l'écharpe.

3) Augmentations, pour obtenir la dentelle de l'extrémité... Finalement, ça paraît siiii simple, la dentelle!

4) Réalisation d'un boutonnière.

5) Couture de deux pièces de tricot: une technique qu'il est nécessaire de connaître malgré l'engouement actuel pour le tricot circulaire.

6) Rabattre les mailles.

7) Rentrer les fils: sans doute l'un des chapitres qui m'a été le plus utile!

"Lacy Keyhole Scarf" - Knit Lab avec Stefanie Japel sur Craftsy

"Lacy Keyhole Scarf" - Knit Lab avec Stefanie Japel sur Craftsy

Apprendre à tricoter avec Craftsy: Knit Lab with Stefanie Japel

A cet ensemble qui constitue le coeur du cours viennent s'ajouter des bonus pour aller un peu plus loin, en particulier une présentation des différents types d'augmentation et de diminution ainsi que des effets que l'on en obtient.

Enfin, Knit Lab fonctionne également sur le principe de la communauté. Les élèves sont encouragés à intervenir, poser des questions et se réponde entre eux. Et l'on voit les différentes réalisations des élèves dans la galerie du cours.

"Lacy Keyhole Scarf" - Knit Lab avec Stefanie Japel sur Craftsy

"Lacy Keyhole Scarf" - Knit Lab avec Stefanie Japel sur Craftsy

Ce cours m'a-t-il été utile?

Ma réponse est nuancée. Le cours est indéniablement bien fait, grâce à une progression claire et bien pensée. Stefanie Japel s'exprime clairement et il est aisé de la suivre, même avec une maîtrise de l'anglais très sommaire.

Toutefois, il abordait de nombreux points que je maîtrisais déjà. Toutefois, grâce à ce cours, je ne redoute plus d'utiliser un patron anglo-saxon en tricot, et j'ai d'ailleurs quelques projets en cours de réflexion. J'ai également compris le principe de base de la dentelle et, corollaire, j'ai tenté de mon côté la réalisation de torsades simples, qui était l'un de mes blocages psychiques en tricot. J'ai également acquis des connaissances diverses sur les types de laine et leur dénomination en anglais, que l'on voit maintenant apparaître sur les pelotes de laine françaises (ou alors je n'y avais pas prêté attention jusqu'à présent?).

En définitive, je ne regrette pas l'achat de ce cours qui m'a permis de conforter mes bases techniques et surtout donné un certain nombre de clefs pour aller plus loin. Les 15€ qu'ont coûté ce cours ont donc été un bon investissement!

J'ai d'ailleurs depuis complété ce cours par un deuxième volet "Knit Lab in the Round", sur le tricot circulaire...

Publié dans tricot, craftsy

Commenter cet article